Le plafonnement des remboursements d’optiques apporte-t-il véritablement un changement ?

0    Non classé  Jade
Le plafonnement des remboursements d’optiques apporte-t-il véritablement un changement ?
14 Juin
1:24

Mettre fin définitivement à l’inflation dans l’optique, c’est notamment le désir de la ministre de la Santé et des sports. Pour cela, elle a proposé des décrets qui complètent la réforme sur les ‘contrats responsables’ des mutuelles. Toutefois, la disposition adoptée, consistant à plafonner le remboursement des meilleures complémentaires santé pour les lunettes ne permet pas réellement d’encadrer la hausse des tarifs dans l’optique.

Des plafonds quasiment les mêmes

Depuis avril 2015, le plafond de remboursement des lunettes à verres simples est établi à 470 euros, celui des lunettes à verres complexes est à 750 euros (850 euros pour les verres très complexes). Selon la ministre, elle a expressément choisi de ne pas considérer les plafonds de remboursement trop bas puisque cela n’aurait pas permis de baisser les tarifs et mènerait à l’augmentation des charges des patients.

Les cibles principales

D’après une analyse de la Drees en 2013, la prise en charge était de 125 à 195 euros (verres simples) et de 167 à 408 euros (verres complexes) en 2010. Ils sont donc très loin du nouveau plafond de 470 euros. Il n’y a que les contrats ‘haut de gamme’ qui sont ciblés par cette nouvelle disposition. Ces contrats, rappelle la Drees, ne correspondent qu’à 22% seulement de l’ensemble des contrats de complémentaires santé.

La ministre est bien consciente des constatations de la Drees. Mais elle avoue que la mesure a été adoptée par rapport aux niveaux de garantie et aux prix pratiqués vu que l’objectif est d’éliminer le remboursement d’une minorité de tarifs au sein des plus élevés et de baisser le niveau de garantie d’un petit nombre de contrats.

Fraude chez les opticiens

La nouvelle mesure plafonne aussi à 150 euros le remboursement des montures. Désormais, les opticiens doivent proposer un devis ainsi qu’une facture détaillant les composantes du tarif final. Donc, lorsque la monture est remboursée à 150 euros, le montant du remboursement des lunettes à verres simples est donc de 320 euros.

Mais selon une étude, si les opticiens doivent suggérer une monture plus abordable, ils ont souvent recours à une fraude en basculant le tarif de la monture sur le prix des verres. L’Assurance maladie confirme cette fraude, car elle constate que le prix des lunettes est le plus élevé en Europe.

En bref, la nouvelle disposition ministérielle n’est pas la réponse pour résoudre ce surcout dans l’optique.

« »

Laisser un commentaire