Une ONG bénéficiera d’un don de montres de luxe appartenant à des officiels du foot

0    Non classé  Jade
Une ONG bénéficiera d’un don de montres de luxe appartenant à des officiels du foot
07 Avr
2:25

Elles sont 50 au total et seront finalement peut-être plus utiles ailleurs que sur les poignées. Des montres de luxe offertes à des officiels du football seront cédées à une ONG : Streetfootballworld. Une initiative de la FIFA, principale future ancienne propriétaire des fameux bijoux.

50 montres de luxe à 23 000 euros la pièce offertes à une ONG

Des officiels de la FIFA et d’autres acteurs du football ont décidé d’offrir à leur tour les montres qu’ils avaient reçues avant le Mondial qui s’est tenu au Brésil. Des montres de luxe ainsi destinées à une ONG et qui n’iront pas « très loin », cette dernière étant dédiée au football de rue. Un don assez significatif, car ces bijoux, offerts par la CBF ou Fédération brésilienne de football valent chacun 23 000 euros. Au total, une cinquante de montres de luxe sera redistribuée, celles-ci ayant respectivement appartenu à 28 membres du Comité exécutif de la FIFA, aux responsables des 32 équipes qualifiées lors du Mondial au Brésil et à 10 membres de la Confédération sud-américaine.

Pourquoi ces officiels du foot offrent-ils ces montres reçues en cadeau ?

Le geste de la Fédération brésilienne de football avait suscité la controverse. Le don de montres qu’elle a ainsi effectué à l’égard de ces officiels du foot avant le dernier Mondial était jugé contraire au code d’éthique de la Commission d’éthique de la FIFA. En effet, chacun des fameux accessoires coûte l’équivalant de 25 000 francs suisses. Ce don avait donc une valeur « plus que symbolique ou modique » et ne devait pas être accepté. En fait, sur les 65 montres qui devaient être distribuées au départ à ces responsables du foot, 48 auront été reçues par ces derniers.

Platini ne voulait pas rendre les montres

Candidat à la présidence de la FIFA, pour sa part, Michel Platini ne voulait pas rendre les montres, qu’il considérait comme un cadeau. Au lieu de les restituer, ce dernier a jugé plus juste d’offrir la valeur de sa montre à une association.

« »

Laisser un commentaire