Sport sur ordonnance : Un concept très prisé à Strasbourg

0    Non classé  Jade
Sport sur ordonnance : Un concept très prisé à Strasbourg
15 Juil
12:15

Depuis 2012, Strasbourg a lancé le concept de bouger en pratiquant un sport sur prescription médicale. Cette initiative commence à prendre de l’ampleur et s’étend dans tout le pays.

Dans le cadre de la ‘loi sur la santé’, l’Assemblée a proposé un amendement qui se base sur l’initiative strasbourgeoise depuis 2012 : du sport sur ordonnance pour ceux qui souffrent de pathologies chroniques.

Des légumes sur ordonnance ?

L’OMS suggère 5 h d’activités physiques hebdomadaires, même si l’activité en question consiste seulement à marcher dans la rue ou à monter des escaliers. La prescription du sport via une ordonnance semble donc être une pratique simple.

En Belgique, les employés vont au travail à vélo et reçoivent une prime de déplacement. Dans l’Hexagone, le député Jean-Louis Touraine s’interroge si le concept de Strasbourg pouvait être adopté dans d’autres secteurs. Ainsi, il se demande si la prescription de légumes et fruits serait possible à l’avenir.

Beaucoup de pathologies, plus d’activités physiques

Dans un complexe sportif du quartier de Robertsau, un programme de sport/santé est organisé hebdomadairement. Les adhérents sont des personnes qui souffrent de différentes pathologies à savoir le diabète, l’hypertension, etc. Ceux qui y suivent des séances de sport/santé sont venus sous l’ordonnance d’un médecin. Plus le patient a de pathologies, plus il doit pratiquer divers exercices physiques bien précis.

Des médecins qui s’opposent

Si beaucoup approuvent les bienfaits du sport et des exercices physiques pour éviter et traiter plusieurs pathologies chroniques, quelques médecins sont sceptiques vis-à-vis du concept de Strasbourg. Un médecin généraliste de Strasbourg affirme notamment qu’en étant que praticien, il ne prescrira jamais d’ordonnances recommandant une personne d’acheter des équipements de sport ou de se rendre dans une salle de sport.

Les étudiants non formés

À Strasbourg, le public est bien informé du fameux concept sport/santé. Mais les étudiants en médecine ne bénéficient pas encore d’une formation concernant cette pratique, alors qu’ils deviendront praticiens d’ici peu.

Un programme qui se montre efficace

Dans l’attente de la mise en application de l’amendement à l’échelle nationale, le concept de sport/santé a déjà fait ses preuves dans la ville de Strasbourg.

D’après une étude faite sur 65 patients ayant suivi ce programme, il a été constaté qu’ils ont tous perdu autour de 2 kg. 7 personnes atteintes de diabètes sur 8 ont vu leur état s’améliorer grandement.

« »

Laisser un commentaire